Analyse de l’environnement technique de la production de canne et de sucre

MEMOIRE DE MAÎTRISE EN SOCIOLOGIE

ANCRAGE THEORIQUE DE LA RECHERCHE

Il existe différentes façons d’aborder la réalité sociale, qui sont autant de modèles de recherche, de traditions de pensée ou encore de problématiques générales définissant respectivement un langage propre. On appelle ces traditions « paradigmes ». En sociologie, il en existe deux grands pôles : Le paradigme déterministe et le paradigme actionniste ou interactionniste. Une telle distinction s’appuie notamment, d’une part, sur la préférence accordée à la structure sociale plutôt qu’à l’individu ou l’inverse et, d’autre part, à la façon de considérer le conflit dans les rapports sociaux. Il convient de définir en premier lieu la notion de « paradigmes » en sociologie avant de voir leur contenu. Le paradigme sociologique c’est un « Ensemble d’énoncés portant, non sur tel ou tel aspect des sociétés, mais sur la manière dont le sociologue doit procéder pour construire une théorie visant à expliquer tels ou tels aspects des sociétés ». 2 Le paradigme sociologique renvoie à une vision du monde, un langage, un vocabulaire, un ensemble de théories qui sont compatibles avec cette vision du monde.3 C’est un ensemble de problèmes, de questions descriptibles dans le langage théorique considéré, un ensemble de techniques pour résoudre ces problèmes ou tout simplement des modèles, des solutions.

LES PARADIGMES

1. Le Déterminisme A l’origine de ce paradigme est associé le nom d’Emile Durkheim (1893-1917). Le fait social est extérieur et oriente le comportement des individus, il ne s’explique que par des phénomènes qui lui sont antérieurs ou préexistants. L’accent est mis sur l’action de la société, de ses principales institutions et de ses structures sur le comportement des individus. La société prime sur les individus « Le système de signes dont je me sers pour exprimer ma pensée, le système de monnaies que j’emploie pour payer mes dettes, les instruments de crédit que j’utilise dans mes relations commerciales, les pratiques suivies dans ma profession, etc., etc., fonctionnent indépendamment des usages que j’en fais. Qu’on prenne les uns après les autres tous les membres dont est composée la société, ce qui précède pourra être répété à propos de chacun d’eux. Voilà donc des manières d’agir, de penser et de sentir qui présentent cette remarquable propriété qu’elles existent en dehors des consciences individuelles.

2. L’actionnisme Ce paradigme est associé au nom de Max Weber (1864-1920) Le fait social est une action posée en fonction des actions des autres, il s’explique par les significations que les individus attribuent à leurs comportements, expériences et actions. L’accent est mis sur l’action des individus sur la structure. Les individus sont conçus comme des acteurs individuels ou collectifs qui peuvent créer ou modifier les principales institutions de la société Pour le paradigme interactionniste, le fait social se construit dans les interactions entre les individus et à travers le sens que chaque individu donne à ses actions et aux actions des autres.

LE HOLISME

Le holisme est une manière de penser qui envisage le monde au travers d’entités intégrées ou d’ensemble pris globalement. Patrick Juignet, Philosciences.com, 2010. Héritière d’E. Durkheim, la tradition holiste (du grec holos, « entier ») postule le primat du tout sur la partie. La compréhension des phénomènes sociaux débute par l’identification des contraintes que la collectivité fait peser sur l’individu dont les attitudes et le comportement, conditionnés par l’environnement humain, pourront, ensuite seulement, être interprétés. Le travail du chercheur consiste à découvrir les lois et les mécanismes de la société globale, voire une explication générale du développement historique. Le holisme est un concept clé dans la sociologie. Opposé à l’individualisme méthodologique, il s’intéresse aux motivations et aux pratiques sociales des individus pris d’une manière collective au sein de la société. Celui d’Émile Durkheim est dit paradigme holistique (du grec holos : qui forme un tout). Pour lui et ceux qui se réclament de son héritage, la société est un holon, un tout qui est supérieur à la somme de ses parties, elle préexiste à l’individu et les individus sont gouvernés par elle. Dans ce cadre, la société englobe les individus et la conscience individuelle n’est vue que comme un fragment de la conscience collective.

LE FONCTIONNALISME

C’est un courant sociologique qui considère la société comme un ensemble intégré dont les institutions sociales sont les composantes. Chaque institution est en relation avec les autres et remplit une ou plusieurs fonctions qui contribuent à l’organisation et à l’activité de la société (comme les organes du corps interagissent entre eux). Une institution sociale est un élément de la société structurant les relations entre les individus en définissant des règles, des rôles, des conduites, considérés comme socialement légitimes.

Comment fonctionnent les sociétés ? Si une institution sociale existe de partout et perdure dans le temps, c’est parce qu’elle assure une fonction : la famille permet la socialisation des enfants ; le travail permet à chaque individu de se spécialiser. Ainsi, les gens vont avoir besoin des spécialités des uns des autres. Lorsqu’on a besoin d’apprendre à lire, on va voir un enseignant. Tout le monde a besoin des autres. Cette spécialisation est un moyen de créer un lien social.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie ENVIRONNEMENT DE LA PRODUCTION DE SUCRE

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie L’ENVIRONNEMENT TECHNIQUE DE LA PRODUCTION DE CANNE ET DE SUCRE où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Mots clés : développement rural – vulgarisation – filière – stratégie filière – approche systémique – analyse filière

Table des matières

SOMMAIRE
INTRODUCTION GENERALE
PARTIE I : APERÇU GENERAL DE LA FILIERE SUCRE
CHAPITRE I : ANCRAGE THEORIQUE DE LA RECHERCHE
CHAPITRE II : CADRE LEGAL ET INSTITUTIONNEL DE LA FILIERE SUCRE
CHAPITRE III : ENVIRONNEMENT DE LA PRODUCTION DE CANNE
CHAPITRE IV : ENVIRONNEMENT DE LA PRODUCTION DE SUCRE
PARTIE II : ANALYSE DE L’ENVIRONNEMENT PESTEL DE LA FILIERE SUCRE
CHAPITRE I : ANALYSE DE L’ENVIRONNEMENT POLITICO-LEGAL DE LA FILIERE
CHAPITRE II : ANALYSE DE L’ENVIRONNEMENT TECHNIQUE DE LA PRODUCTION DE CANNE ET DE SUCRE
CHAPITRE III : ANALYSE DE L’ENVIRONNEMENT SOCIO-ECONOMIQUE
CHAPITRE IV : ANALYSE PROSPECTIVE ET AXES STRATEGIQUES POSSIBLES D’INTERVENTION
CONCLUSION GENERALE
BIBLIOGRAPHIE
WEBIOGRAPHIE
TABLE DES MATIERES
ANNEXES
ANNEXE 1 : QUESTIONNAIRE D’ENQUÊTE
ANNEXE 2: RESULTATS D’ENQUETE ET DIVERSES DONNEES SUR LA FILIERE
ANNEXE 3 : CARTES

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *