Analyse de la contribution de l’industrie agro-alimentaire au développement

L’industrie consiste en une activité humaine déployée dans le but de produire des marchandises utiles de telle sorte qu’elle lui semble légitime d’appeler tous les secteurs d’activités. La révolution industrielle était née en 1785 et dont le pays pionnier fut la Grande Bretagne. L’industrialisation est un long processus, mais elle a connu un rythme rapide grâce aux progrès techniques et scientifiques.

L’industrialisation s’est passée différemment selon les pays. Dans les pays du Sud, l’industrie agro-alimentaire apparaissait opportune. L’industrie agro-alimentaire est l’ensemble des activités industrielles concernées par le traitement et le conditionnement des produits agricoles destinés à l’alimentation. L’agriculture ainsi que les questions liées à l’alimentation sont éminemment et profondément économiques, voire sociales et environnementales.

L’industrie agro-alimentaire apparaît comme une réponse nécessaire au développement industriel des pays en développement comme Madagascar ; elle donna lieu à la prise de conscience progressive que des nommés matières premières sont en abondance dans ces pays. L’enjeu du développement consiste à transformer les productions en produits suivant les normes et qualités, requis pour leur commercialisation sur le marché national et international.

Matériels

Les supports de travail

Les données primaires
Les données primaires m’ont été fournies par la DRE Atsimo Atsinanana, l’INSTAT, Ministère de l’économie du commerce et de l’industrie.

Les données secondaires
Les données secondaires ont été collectées dans les centres de documentations comme l’IRD (Institut de Recherche et de Développement), la Banque Mondiale (BM) et le CITE Ambatonakanga. Nous avons également procédé à des recherches webographiques pour clarifier et expliquer certaines notions ainsi qu’approfondir l’approche théorique de l’industrialisation et du développement industriel.

Procédure
En premier lieu, il s’avérait important de déterminer les acteurs concernés auprès des représentants administratifs qui peuvent être en rapport avec le secteur industrie agro-alimentaire pour dégager une véritable problématique du développement dans le secteur agro-alimentaire de la région Sud Est de Madagascar. Ceci étant d’aborder l’approche théorique du développement rural avant de collecter les données sur les analyses empiriques obtenues auprès des différentes institutions citées ci haut.

Les données collectées

Grâce à une collaboration étroite avec ces différentes institutions qui ont bien voulu nous dispenser de toutes les données nécessaires à la rédaction de ce mémoire, notre étude s’est déroulée normalement.

a. Les données primaires
Auprès de la MECI les données obtenues comprennent l’ensemble des acteurs participants dans toutes les opérations de développement industriel dans les différentes régions de Madagascar. En plus, elle dispose d’une répartition géographique de l’industrialisation, du nombre des industries et employés existants à travers le territoire national. L’interview menée auprès du personnel du MECI nous a permis de dégager le problème du développement industriel et du financement des activités qui contribuent au développement du secteur industriel dans chaque région de Madagascar. Ainsi le responsable administratif a mentionné qu’avec les ressources disponibles, on peut développer l’industrie agro-alimentaire du pays. Néanmoins les problèmes sont l’insuffisance de financement, les incompétences dans la réalisation des projets constituent un facteur de blocage.

L’interview auprès de l’INSTAT nous a instruit que le secteur de l’industrie agro-alimentaire ne présente pas assez de rapport ou statistiques nationales particulières mais seulement de simples publications. En effet, dans ce domaine, l’ensemble des projets se trouve en court de réalisation. Dans ce contexte, travailler directement avec les responsables de ce secteur s’avérait être la solution idoine. Le travail avec la DRE à travers une interview nous a permis de savoir que les différentes études qui ont été menées ont montré que l’industrie agroalimentaire n’existe pas encore dans la région Sud Est. Seules quelques entreprises individuelles qui pratiquent des techniques commerciales (grossiste, épicerie et des mini gargotes), des techniques de conservation traditionnelle y sont implantés.

b. Fiabilité des données primaires
Les données obtenues sont officieuses. Elles relatent le rapport des activités opérées durant les années passées. En effet, Le département ministériel de l’Économie et de l’industrie dispose déjà d’une source officielle, la direction au sein de ce département a pu nous procuré des données contenant le bilan de l’industrie agro-alimentaire malgache. Celles de l’INSTAT nous ont permis de voir des journaux qui ont publié des projets en court de réalisation avec des indicateurs adéquats c’est-à-dire des résultats et des projections faites par les operateurs économiques. Comme l’industrie agro-alimentaire n’existe pas encore dans la région Sud Est, la DRE Atsimo Atsinanana ne fut pas en mesure de nous fournir le rapport matériel complet de l’industrie agroalimentaire mais seulement des données sur fichiers électroniques concernant les entreprises commerciales à savoir les grossistes, les épiceries et les minigargotes.

c. Les données secondaires
L’approche documentaire venant de l’IRD, fut pour nous un indicateur servant à bien situer le cadre de notre étude sur les industries agro-alimentaires. Il nous a permis de consulter le recours à la discipline économie du développement industriel. Ces écrits illustrent les termes physiocrates reposant sur la prospérité de l’agriculture, du commerce et de l’industrie qui permettent de distribuer la richesse produite. On a approfondi cette approche disciplinaire par la consultation documentaire du CITE en lisant l’œuvre de Torre A., intitulé « Économie de la proximité des activités agricoles et agroalimentaires ».

Au centre bibliothécaire, la lecture du « Guide des utilisateurs agroalimentaires» nous aida à bien cadrer notre étude en tenant compte des variables clés de ce secteur. Auprès de la Banque Mondiale, les recherches effectuées nous a permis de voir des articles concernant les opérations industrielles à Madagascar et les engagements internationaux en matière de politique de développement de l’industrie agro-alimentaire. Pour voir certains rapports sur le classement des entreprises agroalimentaires à Madagascar ainsi que les engagements de l’État Malgache dans le secteur de l’industrie agro-alimentaire, l’approche avec l’INSTAT nous a semblé importante.

En complétant notre recherche théorique, nous avons jugé nécessaire de consulter des sites contribuant aux recherches sur les industries agroalimentaires, cette méthode nous a permis de clarifier les divers notions telles que l’industrialisation, la commercialisation, la standardisation et l’efficacité des productions agricoles. De même, cette approche nous a conduit à consulter quelques rapports des institutions locales et ceux des institutions internationales comme la PNUD et la FAO. Comme l’étude requiert un cadre international acceptable les spécialistes internationaux font partie de notre webographie.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
I. MATÉRIELS ET MÉTHODES
I.1. Matériels
I.1.1.Les supports de travail
a. Les données primaires
b. Les données secondaires
c. Procédure
I.1.2.Les données collectées
a. Les données primaires
b. Fiabilité des données primaires
c. Les données secondaires
d. Fiabilité des données secondaires
I.1.3.Les types de questionnaires utilisés
I.2.Méthodes
I.2.1.Les méthodes de collecte de données mises en œuvre
a. Observation
b. Documentation
c. Webographie
d. L’échantillonnage
I.2.2.Traitement des données
a. Réduction de biais
b. Recoupements
c. Analyses des contenus
I.2.3.Approches et outils théoriques portant sur le thème à traiter
I.3.Étude sectorielle
I.3.1.État de lieu du Secteur agro-alimentaire
I.3.2.Les opportunités de l’industrie agro-alimentaire
a. Le domaine de l’industrie agro-alimentaire
b. Les Sources de l’industrie agro-alimentaire
II. PRÉSENTATION DES PRINCIPAUX RÉSULTATS
II.1.Énumération des différentes propositions des théoriciens en ce qui concerne l’importance de l’industrie agro-alimentaire pour le développement
II.1.1.Développement agricole et rural
II.1.2.Concept d’industrie agro-alimentaire
II.1.3.Les concepts « qualité » de l’agro-alimentaire
II.1.4.La standardisation et commercialisation des produits agro-alimentaire
II.2.Les différentes propositions pour que l’industrie agro-alimentaire contribue au développement de la partie Sud Est de Madagascar
II.2.1.Le soutien aux groupements de producteurs et L’appui à l’émergence d’un tissu d’industrie agro-alimentaire
II.2.2.Améliorer les structures de production
II.2.3.Une mise en œuvre opérationnelle
II.3.Suggestion de politiques et stratégies pour la promotion de l’industrie agro-alimentaire dans la région Sud Est de Madagascar
II.3.1.Organisation des producteurs
II.3.2.Stratégie d’exportation agro-alimentaire
II.3.3.De nouvelles valorisations des produits agricoles et agro-alimentaires
III. DISCUSSIONS ET RECOMMANDATIONS
III.1.Discussions
III.1.1.Discussions par rapport au développement agricole
III.1.2.Discussions par rapport aux analyses historiques
III.1.3.Discussions sur l’acquisition et amélioration de compétence et de savoir faire
III.1.4.Discussions sur les prix et la qualité des produits agro-alimentaires
III.2.Recommandations
III.2.1.Recommandations sur le thème
III.2.2.Mises en œuvres opérationnelles
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE

Lire le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *