Aménagement d’un Zénith sur des anciens frets SNCF à Bordeaux Bastide

Cité au passé prestigieux, métropole touristique et économique, capitale mondiale du vin, pôle universitaire et de recherche, ville de fête et de saveurs, la ville de Bordeaux se redessine autour d’un grand projet urbain qui rend à ses habitants le plaisir de vivre en ville et crée les conditions d’un nouveau développement économique, social et culturel collectif.

Bordeaux est aujourd’hui l’une des rares grandes villes de France à ne pas disposer d’une véritable grande salle de concerts, la patinoire de Mériadeck en faisant office pour le moment. L’absence d’un grand équipement de spectacle vivant sur l’agglomération, adapté aux normes techniques pour recevoir des évènements culturels dans de bonnes conditions est remarquée depuis des années comme réellement pénalisante par les professionnels et les publics.

De plus, la rive droite de Bordeaux a longtemps été mise de côté par les politiques d’aménagement par rapport à la rive gauche. La Bastide, grand territoire de la rive droite, que ce soit par sa taille ou par la qualité de son passé industriel, a perdu, après la guerre, à la fois une grande partie de ses habitants et une grande partie de ses activités. Depuis douze ans, la Ville et la Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB) s’attachent, avec succès, au renouveau de Bordeaux- la Bastide. Le processus d’abandon est aujourd’hui inversé, et le temps est venu de penser le territoire dans toute son ampleur. Le nouveau quartier associe logements, activités et emplois, espaces verts, équipements publics et privés et commerces. Ce quartier possède beaucoup de friches de grande taille recelant de grandes richesses potentielles. L’implantation d’une salle de concert sur l’une de ces friches permettra de continuer le développement du quartier et d’en faire sa renommée.

Le site dans son environnement 

La ville de Bordeaux 

Localisation
Chef lieu de la région Aquitaine et du département de la Gironde, Bordeaux est situé sur le plus vaste estuaire européen, celui de la Gironde. La sixième métropole française et sa région connaissent un dynamisme démographique très favorable et s’inscrivent parmi les régions les plus attractives de France. La ville s’étend sur 4 455 hectares. Elle s’inscrit dans la communauté Urbaine de Bordeaux (la CUB) qui compte 27 communes, 714 727 habitants et 55 188 hectares.

Démographie
Après une période de rapide dépeuplement (280 000 habitants en 1946, 208 159 habitants en 1982) et d’importants travaux de rénovation des quartiers les plus anciens, la population de la ville centre recommence à augmenter. La commune de Bordeaux, qui a gagné plus de 20 000 habitants en 20 ans, connaît actuellement un bel essor démographique, elle compte aujourd’hui 235 878 habitants (population légale millésime 2006) .

Les quartiers de Bordeaux
En 1995, la mairie de Bordeaux a divisé la ville en 12 quartiers administratifs pour permettre la mise en place de conseils de quartiers. Ces conseils permettent un meilleur lien entre les bordelais et leurs élus ainsi qu’un traitement plus efficace des problèmes locaux. Les 12 quartiers créés regroupent 22 quartiers historiques.

Une ville en pleine transformation 

Le tramway
En 2001, la ville de Bordeaux commence le développement du tram à Bordeaux. Au cœur du réseau de transports en commun de l’agglomération bordelaise, le tramway révolutionne les déplacements dans la ville. Remplaçant l’autobus sur les lignes les plus fréquentées, il a tout pour lui. Il est beau, rapide, confortable, sûr, silencieux et respectueux de l’environnement. Aussi, il met en œuvre, pour préserver le centre historique de la ville de lignes électriques disgracieuses, un système d’alimentation par le sol encore unique au monde. Circulant entre 5h et minuit ou 1h du matin le lendemain selon les jours, il transporte déjà quotidiennement plusieurs dizaines de milliers d’usagers qui apprécient sa vitesse, jusqu’à trois fois supérieure à celle des autobus. La première phase du tramway (2000-2005) a permis la réalisation de 24,5 km de réseau de tramway qui ont transformé l’échelle de l’espace urbain communautaire. 53 stations ont été construites. La deuxième permet de prolonger les 3 lignes avec 20 km de voies supplémentaires, 28 stations et 8 parcs relais. Le tramway continuera d’accompagner ou de précéder la grande majorité des projets urbains de l’agglomération bordelaise.

L’aménagement des quais 

En bord de Garonne, Bordeaux possède l’un des plus magnifiques patrimoines urbains du monde : ses façades 18e siècle avec de nombreux édifices classés ou inscrits au titre des monuments historiques. Au pied de ces immeubles aujourd’hui ravalés, les quais sont progressivement réaménagés dans le sillage du tramway : c’est une bande de 80 mètres de large, entre façades et Garonne, et sur 4,5 kilomètres de long de la gare Saint-Jean aux bassins à flot. Ici, pour toute l’agglomération bordelaise, se façonne un nouvel art de vivre autour de multiples escales. Sur les pelouses, dans les parcs et jardins, le long de la Garonne, les quais se veulent escales de détente et de promenade.

• Quai St-Croix
Le « Parc des sports Saint-Michel » sera situé à proximité immédiate des berges de la Garonne. La Ville de Bordeaux crée à l’intérieur de ce parc des espaces de sports de loisirs et de détente. Le parc offrira de larges pelouses pour se détendre, et un ensemble d’aires de jeux et d’espaces à caractère sportif : une aire avec des agrès pour de la gymnastique, une aire de rink hockey et d’apprentissage à la pratique roller, un terrain pour le beach volley ou beach soccer, un espace revêtu en gazon synthétique pour les pratiques de football et hand ball, un terrain de basket ball, un fronton permettant la pratique des différentes disciplines de la pelote basque. Les travaux ont débuté en mars 2008, et se termineront théoriquement en septembre de cette année

• Quai de la douane
Bordeaux est dotée depuis fin juillet 2006 du plus grand miroir d’eau du monde (3 450m2), situé face à la Place de la Bourse. De part et d’autre, deux grands jardins seront aménagés avec des plantations basses pour dégager la vue : le Jardin des Lumières.

• Quai de Louis XVIII
Au pied de la plus grande place d’Europe, la célèbre place des Quinconces, et face à la magnifique perspective sur le fameux méandre du Port de la Lune, sera plantée une immense pelouse sur 15 000 m² et pourra accueillir des différents types de manifestations et notamment des expositions.

• Quai des Chartrons
Au pied des façades restaurées des immeubles 18ème, le visage des quais a totalement évolué : les trottoirs élargis accueillent les piétons et les terrasses des restaurants et des cafés, la contre-allée facilite l’accès aux commerces et la circulation des riverains, le boulevard à quatre voies a été éloigné, paysagé et les passages piétons surélevés pour limiter la vitesse des véhicules, la plate-forme du tramway sépare la vie des riverains des voies de circulation automobile. Sur le plateau, on trouve des marchés, le skate park, des jeux d’enfants, une guinguette, et cinq placettes ouvertes vers les Chartrons. .

• Quai de Bacalan
Le H14 a été le premier des anciens entrepôts portuaires à bénéficier d’une rénovation spectaculaire qui exprime tant le respect du patrimoine architectural régional que le devenir des quais. Transformé par la Mairie de Bordeaux, il est aujourd’hui géré par l’association Congrès et Expositions de Bordeaux comme le Parc des Expositions et le Palais des Congrès. Depuis 2004, les hangars 15 à 19 connaissent eux aussi une seconde vie axée sur le tourisme, les loisirs, le commerce, et des restaurants dont les terrasses ouvrent sur le fleuve. Ils offrent 900 places de stationnement non visibles de l’extérieur. Des placettes ont été aménagées entre chaque hangar. Le nouveau Hangar 20 a été créé pour accueillir Cap Sciences, association qui œuvre pour le développement de la connaissance de la science et de la recherche auprès du grand public. Plus haut encore, le parc des Berge de Bacalan continue jusqu’au pont d’Aquitaine et une halte nautique sera aménagée.

Développement et dynamisme de la rive droite 

Après avoir réaménagé les quais de la rive gauche, la ville de bordeaux et la CUB souhaitent désormais en faire autant de l’autre coté de la Garonne. Au delà de la ZAC cœur Bastide et le long du quai Deschamps, la libération des faisceaux ferrés et des emprises militaires offre un potentiel foncier pour l’accueil des fonctions de centralité en complémentarité avec le centre historique d’agglomération. Le développement, l’évolution de l’image et l’identité du quartier de la Bastide par le biais du projet urbain de la ville de Bordeaux constituent pour la Ville de Bordeaux un enjeu majeur. Cet objectif implique de poursuivre le renouvellement urbain dans une perspective de desserrement des fonctions de centralité sur la Rive Droite. De même, améliorer les déplacements dans le quartier par la création de nouveaux franchissements du fleuve, le bouclage des boulevards, insérer les infrastructures dans le tissu urbain et poursuivre l’aménagement paysager des berges constituent aussi des principaux enjeux. Par ailleurs, le projet urbain de la ville de Bordeaux fait de la Garonne l’axe structurant de l’aménagement de la ville et considère donc la mise en valeur des berges comme une priorité qui doit se traduire par la création d’un vaste parc urbain de niveau d’agglomération.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
I. Le site dans son environnement
A. La ville de Bordeaux
1. Localisation
2. Démographie
3. Les quartiers de Bordeaux
B. Une ville en pleine transformation
1. Le tramway
2. L’aménagement des quais
3. Développement et dynamisme de la rive droite
C. Le quartier de la Bastide
1. L’histoire du quartier de la Bastide
2. Un nouvel Essor
3. Les atouts du quartier
4. Les projets du quartier
a) ZAC cœur de Bastide
b) ZAC Bastide Niel
5. Les grands équipements du quartier
a) Le Jardin Botanique
b) La maison cantonale
Synthèse de la Partie I
II. Diagnostic
A. La nécessité d’une salle de concerts
1. La population Bordelaise
2. Les salles de spectacle de la CUB
a) Les petites salles de spectacles presque toutes situées sur la rive gauche
b) La patinoire Mériadeck
B. Les sites potentiels des autres projets
1. Site de Bordeaux Lac
2. Site de Floirac
C. Zénith ou Aréna : le projet retenu actuellement
D. Localisation du site
E. Les atours du site
1. Une grande opportunité foncière
2. A proximité du centre ville
3. Sur la rive droite à reconquérir
4. Accessibilité
a) Transports en commun
b) Transports routiers
c) Aéroport
F. Les inconvénients du site
1. A proximité d’un futur éco quartier et à l’intérieur du périmètre défini par la nouvelle ZAC Bastide Niel
2. Une partie inscrite dans le périmètre de protection des sites inscrits ou classés
3. Proche d’habitations
4. Congestion possible
5. Dans le périmètre du Plan de Prévention des Risques d’Inondation
Synthèse de la Partie II
III. Les propositions d’aménagement
A. Aménagement d’un Zénith
1. Qu’est-ce qu’un Zenith ?
2. Jauge et dimensions du zénith
3. L’aménagement du Zénith
a) Les espaces extérieurs
b) Les espaces du spectateur
c) Les espaces du spectacle
d) Les espaces de services
4. Acoustique
5. L’emplacement sur le site
6. Coût d’un Zénith
B. Aménagements extérieurs
1. Première proposition
a) Le parking souterrain
b) L’espace vert et la salle d’exposition
2. Deuxième proposition d’aménagement
3. Des navettes les soirs de spectacles
Synthèse de la Partie III
Conclusion

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *